Clermont Innovation Week

#CIW21 : Bérangère Farges nous parle de CAP 20-25

CAP 20-25 propose toute une programmation pour cette édition. Que cache cet acronyme un peu mystérieux ?

« CAP » est l’acronyme de « Clermont Auvergne Project », qui est un ambitieux projet de dimension internationale pour le territoire auvergnat, porté par l’Université Clermont Auvergne et 20 partenaires du territoire issus de l’enseignement supérieur, de la recherche, de l’innovation, du monde socio-économique et des établissements de soin, autour d’une ambition : concevoir des modèles de vie et de production durables. 

Ce projet a reçu en 2017 le label d’excellence I-SITE (Initiative Sciences Innovation Territoire Economie) des programmes d’investissements d’avenir, que seulement 17 autres sites universitaires ont réussi à obtenir.

Quel enjeu présente cette labellisation pour le territoire ?

Le label I-Site représente à la fois la reconnaissance du potentiel du territoire auvergnat pour répondre à des enjeux scientifiques essentiels pour les prochaines décennies, et surtout des leviers considérables pour le faire, sur le plan financier mais pas uniquement. C’est un facteur de rayonnement indéniable, tant au niveau régional que national ou international. 

A quelles communautés s’adressent vos événements ?

A toutes ! Si certains événements s’adressent assez directement aux professionnels, nous avons souhaité ouvrir la programmation à un public très large, afin de mettre en lumière tous les domaines dans lesquels le projet CAP 20-25 génère de l’innovation : de l’expérimentation de navettes autonomes en milieu naturel à l’émergence de nouveaux sujets de recherche à la croisée de la volcanologie et de la santé en passant par l’usine du futur, la réalité immersive ou encore la conception d’une agriculture durable, toutes les communautés sont concernées.

Qu’est ce que vous avez envie qu’elle(s) retienne(nt) comme message ? Et ceux qui ne sont pas spontanément motivés, qu’est ce qui pourrait les décider ?

D’abord, nous aimerions faire mieux connaître nos outils pour faciliter l’innovation en partenariat public-privé, car le renforcement de la collaboration entre monde académique et monde de l’entreprise est un excellent moyen de faire naître de très beaux projets. Et de façon plus générale, le message à retenir c’est que le projet CAP 20-25 œuvre à concevoir des modèles de vie et de production durables, avec la volonté d’entraîner un maximum d’acteurs du territoire auvergnat : voilà de quoi motiver les indécis, non ?